Dernières News‎ > ‎

Refonte des règles du water-polo

publié le 31 mars 2015 à 23:33 par Grand Longwy Water Polo   [ mis à jour : 1 avr. 2015 à 05:23 ]


    Selon une étude de l'université de Cambridge sur un panel de 1289 personnes, le public s'intéresse peu au water-polo car celui-ci est jugé trop compliqué à comprendre.
Partant de ce constat, dans l'optique de rendre le water-polo plus attractif et plus ludique, plusieurs adaptations vont être étudiées dès le rentrée 2015/16 dans quelques zones de test. La Zone Est en fait partie.



Plusieurs pistes sont à l'étude, donc voici un extrait tiré de la circulaire reçue : 

 - Suppression de la zone des deux mètres, jugée inutile et difficile à interpréter pour les néophytes.

 - Le nombre de joueurs passera de 7 à 9 avec 7 remplaçants afin de faire progresser plus rapidement le ballon vers l'attaque et de moins fatiguer les joueurs.

 - Possibilité de mettre le ballon sous l'eau pendant 2 à 3 secondes afin de rendre les passages en un contre un plus spectaculaires mais aussi de jouer sur la non visibilité du ballon.

 - La profondeur du terrain ne devra plus excéder 1,70m comme celà se fait déjà beaucoup en Belgique. Par conséquent la taille des caisses sera augmentée de 50% étant donné que le gardien pourrait éventuellement s'aider du fond. Toujours dans un but de rendre le water-polo plus spectaculaire. Des subventions seront débloquées afin de financer ces adaptations.

 - La barre transversale et les poteaux deviendront ronds afin de favoriser les buts lors d'un tir sur ces montants.

 - La longueur du terrain ne devra plus excéder 25 mètres afin d'éviter de perdre encore du temps sur l'attaque de et de trop fatiguer les 9 joueurs, ce qui accélérera l'arrivée du jeu en phase d'attaque placée.

 - La taille du ballon sera réduite. La taille officielle deviendra les 6009, déjà utilisée en féminin et dans les catégories de jeunes.

 - Le temps d'attaque passera à 25 secondes.

 - Le temps de pause entre chaque période passera à cinq minutes afin de permettre aux joueurs de mieux se reposer et au public d'aller se restaurer.

 - Un joueur pourra avoir jusqu'à cinq exclusions, contre trois à ce jour.

 - Un joueur se voyant infliger une exclusion ne pourra plus revenir en jeu durant deux minutes. Cependant dès qu'il arrivera en prison, un remplaçant pourra prendre sa place. La durée d'une zone + ne durera donc que le temps que le joueur exclus ne sorte et que son remplaçant n'arrive.

 - Supression des temps-morts, jugés inutiles et soporofiques sur le public.

 - Suppression de la mise en jeu telle qu'on la connaît, jugée inéquilibrée pour les joueurs assignés à ce sprint. A la place un tirage au sort effectué au moyen d’une pièce de monnaie aura lieu en début de match afin de désigner l'équipe réalisant la mise en jeu. Ensuite les équipes alterneront à chaque période.

 - La remise en jeu au centre du terrain telle qu'on la connaît suite à un but sera supprimée. Une fois un but encaissé par une équipe, celle-ci aura la possibilité de relancer le jeu immédiatement par son gardien, peu importe la place des joueurs sur le terrain. Le but étant de dynamiser le rythme et de rendre le jeu plus spectaculaire pour le public.

 - Une fois la fin de la période atteinte, le jeu continuera jusqu'au prochain arrêt de jeu (faute, balle sortie du champ de jeu, etc...) afin d'éviter un tir lointain ayant peu de chances d'aboutir mais de laisser une dernière attaque se développer.
 

    D'autres pistes semblent toujours en réflexion mais le passage à la saison prochaine s'avère déjà compliqué... Nul doute que nombre de clubs de l'élite vont très vite se dresser devant de telles mesures. Mais les intentions sont louables, ramener du monde dans les tribunes en rendant le jeu de ce sport trop confidentiel plus spectaculaire et déclencher des vocations. Affaire à suivre...